Poèmes Commentés
Les meilleurs rêves de la poésie Française


Des Vers Inoubliables!

RETOUR PERIODES THEMES AUTEURS LIENS

15eme Siècle16eme
Siècle
17eme Siècle18eme
Siècle
19eme
Siècle
20eme Siècle21eme SiècleClassiqueRomantique



RECHERCHER

FOCUS
L'école De Versification
La Poésie Au Théâtre
Poésie Et Sculpture
Poésie Et Musique
Poésie Et Peinture

POÈMES CHOISIS
Poème 0
Poème 1
Poème 2
Poème 3
Poème 4
Poème 5
Poème 6
poème 7
poème 8
poème 9
Poème 10
Poème 11
Poème 12
Poème 13
Poème 14
Poème 15
Poème 16
Poème 17
Poème 18
poème 19
Poème 20
Poème 21
Poème 22
Poème 23
Poème 24


Topics

Événements de l'époque :: La vie des Auteurs :: Les contextes
Current Date/Time 2
Mortalité

Mortalité (Epilogue).
Par Bernard De l'Océan













Le vent d'ombre à rêver les pleurs dans les scintillements stellaires, s'est fermé au soleil d'éblouissement qu'est l'immortalité. L'or ne peut plus descendre aux firmaments d'abîmes. Unique dans la réalité engendrée de fantasmes, pouvoir rêver d'autres azurs que ceux qui s'ouvrent de clarté.

Aux soirs profonds de songes, à la vie couleur de sommeil, voici ces aubes d'ombres qui flambent sur le ciel, dans le mauve d'immobiles naufrages célestes dont les nombres de candeur océanique nous font lactescence de chiffres.

Et voici x qu'on existe dans un rêve d'immensité en nos cerveaux qui nous font calculer les étoiles. La lueur n'est pas encore éteinte au delà des solstices en feu, qu' il faut, dans les soleils couchants des cieux d'hiver, périr au champs d'étoiles, et voir les années lumières des rêves. . .

Quant l'océan blanc de la nuit a commencé ses songes de pâleur, si l'on voit briller l'intelligence en lueur de vie qui conspire de mort et d'esquive dans les étoiles. . . Cette conscience enfin d'escalader la nuit stellaire. . .

©Copyright 2007,2008,2009,2010

Consultez La Notice De Droit D'auteur Avant De Reproduire!









RetourCarte du SiteContactsAide
Notice De Droit D'auteur • .Terme d'usageQuestions

© 2005 Poesies.net Montreal, Toronto Paris